Tél : 03 26 47 49 79

NIKKA - 21 ans taketsuru

Référence : W0042

Type : Blended Malt Whisky

Pays / Région : Japon 

Degré : 43% 

Volume : 70cl 

Age : 21 Ans

Tourbé : Non Tourbé

390,00 €

Informations suppplémentaires

Né en 1894 au sein d’une famille de producteurs de saké, Masataka Taketsuru est considéré comme le père du whisky japonais. Après une formation de chimiste, il est embauché par la société Settsu Shuzo qui l'envoie en Ecosse en 1918 pour y faire son apprentissage. Il se prend de passion pour le whisky et décide de lui consacrer sa vie. En 1934, il construit Yoichi, sa première distillerie, sur l’île de Hokkaido. Son succès croissant lui permet d’établir une deuxième en 1969 près de Sendai : Miyagikyo. C’est à partir des single malts de ces deux distilleries que le groupe Nikka Whisky décline toute sa gamme de whiskies japonais.

Tout simplement "le meilleur pure malt au monde" pour Whisky Magazine ! Rond et gourmand, cet assemblage de single malts ravira tous les amateurs, du novice à l'expert. Un véritable concentré de plaisir.

Non tourbé Épicé, floral, fruité Maître Tseng : évoque un Wulong, le Tié Guan Yin de la province de Fujian pour ses parfums de fleurs (magnolia, lilas,), de noix de coco et d’anone très mûre. Jacques Génin : un millefeuille vanillé ou praliné permettra de transcender le caractère gourmand de ce whisky.

NOTE DE DÉGUSTATION

Couleur : vieil or à reflets verts.

Nez : ferme, vif. Mélange de frangipane, de fleurs capiteuses (iris, chèvrefeuille), d’agrumes confits (citron, orange) et de sel, il se révèle particulièrement puissant. Il évolue sur la vanille, le chêne neuf et sur des notes mentholées et herbacées (tabac frais). Enfin, la réglisse confine à la tourbe grasse et la gentiane lui procure une agréable amertume.

Bouche : douce, équilibrée. Placées en avant, ses épices (girofle, muscade) montent en puissance. La praline et des fruits secs (amande, noix de cajou) calment ses ardeurs. Désormais, les fruits mûrs (poire, pomme), la vanille et les fruits exotiques (ananas, kaki) peuvent s’exprimer en toute liberté. Les agrumes se sont gorgés de sucre.

Finale : longue, tendre. Elle s’alanguit sur l’herbe fraîchement coupée, la badiane et la réglisse verte. La tourbe n’est plus qu’un souvenir. Gourmande, elle se prolonge sur le moka, le miel d’acacia et la menthe verte. Son caractère salin prend peu à peu l’ascendant.